Emotions

Ce monde n’était pas fait pour elle…

Tout être humain ressent des émotions primaires telles que la rage, la vigilance, l’extase, l’adoration, la terreur, la stupéfaction, le chagrin, le dégoût. Les dosages sont différents suivant les situations et les personnalités, mais l’émotion existe belle et bien. Certaines émotions sont plus instinctives, contrôlées par les amygdales, en réponse à un axe combattre-fuir-subir. Notre cortex préfrontal est celui qui nous explique suite à l’observation, à la pratique, l’émotion qui s’adapte le mieux aux circonstances. Ce contrôle n’est pas intellectualisé, l’émotion est générée en instantané.

Ce monde n’était pas fait pour elle…

Les émotions lui étaient incompréhensibles. En discussion consciente avec son cortex préfrontal, elle cherchait désespérément l’émotion adéquate à jouer en réponse aux situations. De temps en temps, elle était douée, un caméléon émotionnel, un virtuose du sentiment, 100% de bonnes réponses. Mais, il lui fallait bien l’admettre, son cerveau lui jouait souvent des tours. Que ne voyait-elle pas qui semblait tellement évident pour les autres ? Qu’est-ce que son cortex préfrontal n’analysait pas bien lors des conversations avec autrui ?

Ce monde n’était pas fait pour elle…

Elle aurait dû le voir, le comprendre, le ressentir. Elle s’était attardée sur la bouche, suivait ses mouvements, se concentrait sur le son. Une autre se serait fiée au regard, à ces yeux qui racontaient une autre histoire. L’analyse brute de la parole ne lui permettait pas de percevoir ce décalage humain, parlant, bruyant, menaçant, mortel.

Elle n’était pas faite pour ce monde…

Laisser un commentaire

Evanelunaecrivaine |
Nostralectio |
BIBLIOTHÈQUE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureetecriture
| Pouny11
| Le secret de plume