Un objectif commun

Comment peut-on faire en sorte qu’un groupe composé de personnes venues d’horizons différents face preuves de cohésion au travail ? Deux stratégies sont à mettre en place en parallèle. En premier lieu, l’objectif commun. Noyer ce groupe dans un travail de longue haleine pour que la solidarité émerge. Si le groupe travaille dans le même sens, le travail sera également réparti et donc moins ressenti. Si des éléments n’adoptent pas le mouvement général, ceux-ci seront exclus, sources d’un regard commun négatif.

En deuxième lieu, l’individu ne doit pas s’oublier au profit du groupe. L’individualité doit pouvoir s’exprimer, son potentiel doit pouvoir exploser, sublimé dans les tâches quotidiennes.

En réunissant ces deux points, chaque individu pourra s’octroyer une part de travail différente. L’ensemble, travaillant vers ce but commun de réussite et de travail accompli, est censé amené un bien-être collégial.

Le plus délicat dans cette théorie tient au fait que l’être humain se lasse rapidement. Il s’agit donc de faire preuve de beaucoup d’imagination dans la construction de nouveaux objectifs communs qui permettront de répondre aux besoins d’une structure managériale, mais aussi aux besoins des individus.

Laisser un commentaire

Evanelunaecrivaine |
Nostralectio |
BIBLIOTHÈQUE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureetecriture
| Pouny11
| Le secret de plume