Conversation

Quel est le déclencheur de l’envie d’interagir ? Pourquoi décide-t-on de communiquer avec autrui ? L’information doit-être importante, intéressante si l’on souhaite à ce point qu’un autre en ait connaissance. Pourtant, savoir qu’untel a cuisiné de telle manière, que l’autre a regardé tel film, que pour coudre il faut utiliser tel fil, n’est pas souvent très innovant et percutant. Dans le quotidien, ce genre de discussion permet pourtant de créer un climat d’entente. Il s’agit de sujets simples, sans polémiques, sans réflexion. Pourquoi certaines personnes semblent utiliser ces informations du quotidien comme si elles étaient vitales ? Un déversoir, une litanie de petits faits dérisoires qui sont vomis, où il n’y a a pas de place pour une respiration ou pour une réflexion de celui qui écoute. Le vide silencieux est empli, dévoré. Est-ce que se murer dans le silence pour écouter ses pensées génère tant d’angoisse ?

Laisser un commentaire

Evanelunaecrivaine |
Nostralectio |
BIBLIOTHÈQUE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureetecriture
| Pouny11
| Le secret de plume