Malsaine

Je l’ai vu distiller son poison, par petites touches, par petites pointes. Tout sourire, elle dévore, prend toute la place. Que ce soit par la voix ou par ses mouvements, elle occupe l’espace, emplit les sens. Sa présence est partout, elle vous happe, vous capte. Elle sème ses idées noires, dévorantes. Elle dénigre les situations, insinue, pervertit en restant avenante, intouchable. Elle s’en va soudain, oublieuse de ses paroles, changeante…Mais le mal est fait, le mal est là, dans les têtes, dans les pensées, petite révolte qui grandit, bouillonne, explose. Il suffit d’un élément, d’une allumette, et tout brûle, dérape, sali par les mots, par les sous-entendus, par les rumeurs, par une déformation des événements. Je la vois, elle est malsaine : elle a trouvé son public, il est déjà trop tard.

Laisser un commentaire

Evanelunaecrivaine |
Nostralectio |
BIBLIOTHÈQUE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureetecriture
| Pouny11
| Le secret de plume