Ressenti perdu

Encore une fois dans le noir,

Sans pensée, sans émotion,

Trop de calme, sans illusion,

Loin du chaos, loin de l’espoir.

Un abyme sans fond,

Une caverne sans son.

Ni dépression, ni rétention,

Une platitude émotionnelle,

Une adéquation séquentielle,

Une exactitude de l’automatisation.

A quand la perception naturelle,

La révolte engloutissante,

L’anarchie éclaboussante,

L’émotion ressentie, non optionnelle.

Laisser un commentaire

Evanelunaecrivaine |
Nostralectio |
Lettres aux scienteux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureetecriture
| Pouny11
| Le secret de plume