Rupture

Ensevelie de il faut,

Engloutie par les sollicitations,

Submergée d’obligations,

Inondée par tous les je dois,

Oublieuse de ses je ne peux pas,

Je ne peux plus, je ne sais plus.

Perdue dans ce temps trop court,

Partagée dans toutes ces vies trop petites,

Épuisée dans ce corps si fragile,

J’y arrive, je le sens,

Au point de non retour, à cette rupture.

 

Laisser un commentaire

Evanelunaecrivaine |
Nostralectio |
Lettres aux scienteux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureetecriture
| Pouny11
| Le secret de plume