Simplicité

J’ai entendu trop de maux, trop de mal-être, trop de malheur.

Lorsque j’ai commencé cette tâche, je m’y suis attelé pour répondre à un besoin, à une demande.

J’y ai déjà passé des heures, je pourrai bientôt compter en semaines.

Mon esprit est parti vagabonder dans les données, les chiffres, les analyses, la recherche d’informations, de cohérence, de logique. J’ai oublié tout le reste.

Les maux, le mal-être, le malheur…

Je ne suis plus humain, je suis devenu machine. Ne me parlez plus, ne me voyez plus. J’ai une montagne à décortiquer, je veux améliorer ma cadence, amplifier mon rythme, trouver l’harmonie de mon rendement.

J’ai enfin trouvé de la simplicité.

Laisser un commentaire

Evanelunaecrivaine |
Nostralectio |
Lettres aux scienteux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureetecriture
| Pouny11
| Le secret de plume