Tous les maux de la terre

J’ai la migraine, laissez-moi tranquille. Il faut que je me coupe du monde, que je m’isole, dans le noir, seul. Plus aucun bruit, plus aucun son, plus aucune lumière. Je tremble, il faut que je vomisse. Ça va mieux…Ce qui m’engluait dans mes pensées a été expulsé.

Je viens de me fouler la cheville, je ne peux plus marcher. Je ne peux plus vous accompagner dans vos promenades, lorsque nous nous retrouvons seul à seul, que vous me parlez de vous, de vos pensées, de vos angoisses. Mon corps ne veut plus que j’avance avec vous.

Je ne vous entends plus, mes oreilles se sont fermées, il ne reste plus que ce sifflement insupportable, l’impression de se trouver dans un sas de décompression. Vos mots sont étouffés par ce bruit. Je n’arrive pas à vous entendre, à vous comprendre, passons à un autre sujet.

J’ai mal au ventre à en crever. Il faut que j’aille au toilette. J’ai chié ce qui m’emmerdait.

J’ai mal au dos, je suis bloqué, crispé. Je ne peux plus faire un pas, je dois rester au lit, me reposer. Je ne peux plus faire un mouvement, je dois rester seul…j’en ai vraiment plein le dos de tous vos soucis.

Non, décidément, si j’écoute mon corps, je n’ai pas trop le choix. Je crois que je ne peux plus vous voir, ni vous parler, ni vous écouter…

Laisser un commentaire

Evanelunaecrivaine |
Nostralectio |
Lettres aux scienteux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureetecriture
| Pouny11
| Le secret de plume