Caféine

Impuissant, éreinté. J’ai besoin de mon breuvage, celui qui me redonne de l’énergie, de la vigueur, de l’envie. Sentir la caféine réveiller mon cerveau, cette odeur qui chatouille mes narines, cette chaleur qui envahit mon corps. Que ne donnerais-je pour un bon café…

Laisser un commentaire

Evanelunaecrivaine |
Nostralectio |
Lettres aux scienteux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureetecriture
| Pouny11
| Le secret de plume