Oubliettes

Tout est sombre. En un pas, je touche un mur. Je le longe, fais le tour, tout juste un mètre pour me retrouver au même endroit. Je tourne en rond dans le noir. Combien d’heures, de jours, d’années ? Je n’arrive plus à crier, n’y pense plus. Je compte mes pas, juste mes pas. Plus de force de penser, plus envie. Dans me oubliettes, je me suis oubliée.

Laisser un commentaire

Evanelunaecrivaine |
Nostralectio |
Lettres aux scienteux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureetecriture
| Pouny11
| Le secret de plume