Cocotte-minute

C’est une guerre civile qui est attendue. Les gens en ont marre des fins de mois difficiles, des galères, d’être traités comme s’ils n’étaient pas utiles.

Toute cette colère, tous les jours dans les médias, dans la rue, au travail, à la maison.

Des collègues assassins entre eux, énervés, fatigués, agressifs, acerbes.

Un travail mis à mal pour décapiter la tête. Des failles invisibles inventées pour prendre le pouvoir. Politiciens mal avisés qui oublient ceux qui ont réfléchis, donnés leurs tripes au quotidien, sués sans compter, amener leurs neurones pour augmenter les possibilités de rentabilité, d’optimisation.

Des enfants qui mentent, profitant de l’éreintement général, ne trouvant plus l’autorité, la confiance dans ces adultes défaillants qui ont peur, baissent les bras, instables, mourants.

Des couples qui ne se comprennent plus, pris dans ce quotidien anxiogène, étouffant, malmenant.

Des tempêtes qui ne s’arrêtent plus, du vent, de la grisaille, un soleil éteint trop vite dans la journée.

Des virus à chaque tournant, prêts à saper vos dernières défenses immunitaires.

Et une rage folle qui s’empare de vous, une colère sourde qui s’écoule dans vos veines, bouillonne, prête à éclater face à la prochaine agression, quelque qu’elle soit.

Il est temps de s’isoler, de se couper de ce monde, de ne plus subir le matracage de la morosité. Trop de cocottes-minutes en ce moment dans la rue.

Laisser un commentaire

Evanelunaecrivaine |
Nostralectio |
Lettres aux scienteux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureetecriture
| Pouny11
| Le secret de plume