Colère

Attention, méfie-toi. Tu es en train de faire sortir le lion de sa cage. Calme, calme, et voilà qu’il se met à rugir, sort ses griffes. Il t’a surpris, ne t’a pas prévenu qu’il maintenait sa colère loin de toi, se contenait. Qu’as-tu donc fait de différent pour qu’il souhaite te mordre, te découper en morceau, te pulvériser ? Tu as été fidèle à ce que tu es, tu as sorti ta malveillance, ton égoïsme, ton étroitesse d’esprit : tu l’as éreinté, critiqué ouvertement, envers un tiers, à tout venant. Tu ne fais plus parti de la meute, il t’a rejeté. Tu n’as pas protégé un des tiens, ça l’a énervé. Tu serais venu lui dire droit dans les yeux ton ressenti, il se serait excusé. Ta faute est impardonnable, tu l’as échappé belle. Il aurait pu te pulvériser, il a juste grogné, montré les dents. Ne te fie pas à son silence, pesant, pensant…il est en colère.

Laisser un commentaire

Evanelunaecrivaine |
Nostralectio |
Lettres aux scienteux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureetecriture
| Pouny11
| Le secret de plume