Que se passerait-il si…

« Apprenez la leçon sur les trois pages. » « Apprenez toutes les définitions. » « Lisez les pages 7 et 8. » « Il paraît qu’étudier l’espagnol, c’est ce qu’il y a de mieux. » « Il faut suivre un cursus scientifique pour réussir. » « Faites une prépa. » « Une fac de Lettres, c’est parfait pour tenter des concours en parallèles. » « Arrêtez ses études, c’est courir vers l’échec. » « Epouse un médecin et tu seras femme au foyer. C’est ce qui peut t’arriver de mieux. »

Que se passerait-il si on arrêtait d’obéir aux injonctions éducatrices ?

Et si nous lisions tous les livres scolaires dès le début de l’année sans attendre que quelqu’un nous délivre le savoir ? Et si nous n’attendions pas l’accord d’un tiers pour apprendre ou pour prendre des décisions ? Et si nous arrêtions d’être obéissants pour pouvoir rester invisibles, pour suivre les voies tracées, pour nous inscrire dans la société ? Et si nous cherchions nous-mêmes les réponses à nos questions ? Et si nous décidions d’apprendre des sujets qui n’étaient pas dans le programme scolaire ?

Que se passerait-il si nous prenions des décisions ?

La voie qui nous est indiquée n’est pas forcément celle que l’on souhaite suivre. Ce n’est pas parce qu’un conseil a été fourni qu’il est bon à suivre. Il s’agit de mise en place de stratégies et d’objectifs personnels. D’acquisition de connaissances et d’accumulation d’expériences qui n’ont rien à voir avec un élevage massif de cerveaux d’écoliers.

Que se passerait-il si nous disions non ?

Non, je ne veux pas. Non, je sais ce qu’il y a de mieux pour moi. Non, je sais ce que je veux apprendre et ce que j’aime comprendre, analyser, mettre en place. Non, je ne veux pas qu’on décide pour moi.

 

Laisser un commentaire

Evanelunaecrivaine |
Nostralectio |
Lettres aux scienteux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureetecriture
| Pouny11
| Le secret de plume