Rumeur

J’ai lancé une rumeur. Tout était parfaitement maîtrisé, il ne pouvait y avoir de dommages collatéraux, la seule personne impactée était moi-même.

J’ai lancé une rumeur à 10h40 à la machine à café. J’ai maîtrisé les paramètres : qui, quoi, quand, comment.

J’ai pris mon café avec une collègue. A 10h40, la fille de l’accueil est arrivée près de la machine comme tous les jours. J’ai dit à ma collègue : « Je vais changer de travail. Je ne suis pas reconnue pour tout ce que je fais, mes compétences, mes qualités…un chasseur de tête vient de prendre contact avec moi… »

J’ai lancé une rumeur. Je sais que la fille de l’accueil discute souvent avec mon responsable. Surtout le jeudi soir.

J’ai lancé une rumeur. Mon responsable a besoin que je reste. Il va devoir faire intervenir les RH pour me proposer un meilleur contrat.

J’ai lancé une rumeur. Les RH m’ont convoquée, je suis prête à recevoir ma récompense. « Vous vous doutez de la raison pour laquelle nous souhaitions vous voir. Nous allons pouvoir négocier votre licenciement à l’amiable. »

J’ai lancé une rumeur. Mais j’ai oublié de regarder qui se trouvait près de la machine à café. Elle travaille dans un autre service, mais elle lorgne mon travail depuis quelques temps. Elle a été directement négocier un nouveau contrat pour prendre ma place.

J’ai lancé une rumeur. J’ai perdu.

Laisser un commentaire

Evanelunaecrivaine |
Nostralectio |
Lettres aux scienteux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureetecriture
| Pouny11
| Le secret de plume