Perturbations

Une journée routinière, se lever, se laver, manger, partir au travail.

Bonjour, boujour à tout le monde, ça va, et toi ? Allumer son PC, répondre au téléphone, travailler.

Un message : « Viens vite à côté ! »

C’est le chaos total. Une collègue qui gère mal son diabète est en crise d’hypoglycémie aiguë. Elle n’entend plus, insulte, semble ivre. Une autre s’est évanouie, bouleversée émotionnellement. La dernière m’informe qu’il n’est plus possible de travailler dans ces conditions, que cela fait déjà 1h qu’elle a buggé, le téléphone à la main, à fixer son PC.

Ok, gérons les priorités.

Celle qui se trouve par terre : lui mettre une compresse sur le front, lui surélever les jambes, lui mettre un manteau sur elle. OK.

Celle qui parle : peux-tu appeler les pompiers stp ?

Celle qui délire : tout va bien. Je te mets un peu d’eau à côté de toi. Pourrais-tu prendre ta glycémie pour nous montrer combien nous avons tort de te dire de manger ?Non ? C’est pas grave, je reste à côté de toi. Ces messieurs vont nous aider.

Les pompiers sont désemparés. Elle hurle, se crispe, refuse de s’assoir, insulte, se débat. Je dois continuer à lui parler pour qu’elle se calme.

Après une heure, la glycémie est enfin prise. Convaincue de son état, elle se précipite avec son repas jusqu’au micro-ondes, l’engouffre en 2 mn, et dévore tout ce qui se trouve à portée de main.

Les pompiers vérifient ses constantes, elle va très bien, elle n’ira pas à l’hôpital.

Je lui demande de rentrer chez elle, ainsi que la collègue qui a repris conscience.

Je me remets au travail.

Une collègue commence à avoir des contractions.

Tant pis, je rentre chez moi. Demain, ce sera une journée routinière.

Laisser un commentaire

Evanelunaecrivaine |
Nostralectio |
Lettres aux scienteux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureetecriture
| Pouny11
| Le secret de plume