Vampire

Tu t’approches, m’appelles.

Questions sans cesse, sans fin,

Je réponds, sans cesse, sans fin.

Tu dis stop, je me réveille.

Tu as aspiré mes mots,

Les a couchés sur le papier.

De mon âme vidée,

Je les vois dans tes propos.

Tu n’as pas saisi le sens, l’essence.

Tu es un vampire, tu aspires,

Tu prends, modifies sans réfléchir.

Continues ainsi, je prends confiance.

Vampire, sans cervelle,

Tu seras dupé par la tourterelle.

Laisser un commentaire

Evanelunaecrivaine |
Nostralectio |
Lettres aux scienteux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureetecriture
| Pouny11
| Le secret de plume