Imposteur

Ils vont finir par le voir, j’en ai trop dit, je ne m’en suis pas tenu à mon rôle. Sois charmeur, un brin dragueur, jamais irrévérencieux. Attends, place tes pions, ne projette pas, n’interprète pas. Ils te feront comprendre assez rapidement les mots qu’ils souhaitent entendre. Laisse-les te les souffler, sois patient.

Tu as failli te faire prendre cette fois-ci. Tu as fait un contre-sens, tu ne l’as pas laissé te donner les mots. Idiot, présomptueux. Il ne faut pas qu’ils te voient réellement, ils doivent continuer à te confondre avec leurs illusions.

S’ils se mettent à creuser, ils ne verront plus que le monstre. Celui qui calcule avant de prendre des nouvelles, qui applique les codes sociaux à la lettre, qui s’inquiète de l’état de santé parce que c’est ce qu’il convient de faire. Un observateur sans émotion, un joueur sans règles, un imposteur.

Laisser un commentaire

Evanelunaecrivaine |
Nostralectio |
Lettres aux scienteux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureetecriture
| Pouny11
| Le secret de plume