Mode survie

Le monde s’est écroulé, nous sommes encerclés de toutes parts. Il n’y a plus qu’un seul moyen : nous devons nous entendre pour résoudre les énigmes, sortir vainqueur, appeler les secours. Ma Doué benniguet, je suis morte ! Premier obstacle, panique à bord. Notre chef se perd, transpire, panique. Heureusement, nous sommes 4 filles, 4 cerveaux qui ont l’habitude de prendre des décisions, de s’épauler, de réfléchir, capable de mettre leurs egos entre parenthèses pour survivre ensemble.

C’est l’entente parfaite, l’osmose. Une découverte, un indice, l’autre interprète, la suivante résout : action-réaction.

Notre chef est perdu. Il s’éparpille, court dans tous les sens, brasse du vent, ne prend aucune décision. Le temps s’écoule, nous allons échouer, il dégouline.

Aux portes de la solution, l’équipe adverse s’en est sortie avant nous. Nous avons perdu.

Si cette histoire n’avait pas été un jeu, dans un monde réellement en perdition, j’aurai commencé par me débarrasser des éléments faibles. Je crois que j’aurai tué mon chef…je suis une survivante, lui non.

Laisser un commentaire

Evanelunaecrivaine |
Nostralectio |
Lettres aux scienteux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureetecriture
| Pouny11
| Le secret de plume