Epidermique

Harcelée de pointes acérées,

Mes murs écroulés, piétinés,

Vous avez fait irruption,

Vous, les autres, vos pions.

Les bruits, les odeurs,

Chaque pas, chaque senteur.

Il n’existe plus de remparts,

Je suis transpercée de part en part.

Noyée, submergée, engluée,

Je ne suis plus, éparpillée.

Ce n’est plus qu’agression,

Ce sentiment d’aversion,

Je vous vomis, vous maudis,

Transpercée par vos délits.

Sans doute une réaction épidermique,

Qui ne suis aucune logique.

Laisser un commentaire

Evanelunaecrivaine |
Nostralectio |
Lettres aux scienteux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureetecriture
| Pouny11
| Le secret de plume